Le cochon pointe son museau

Publié le par amaple

porc-boudin-boudin1.jpgProjet d'élevage de porcs
Visite de ferme à Bauduen
en coordination avec l'Amap Lune Étoile de Draguignan et l'Amap-d du Flayosquet
Le 9 novembre 2007
 
 
Le projet concerne un élevage porcin, qui selon l'expression sera extensif-avec-local. Il s'agira en fait de 10 à 15 cochons, pour commencer qui vivront dans un espace très vaste et qui disposeront d'un abri destiné aux mises bas, baptisé sérieusement Nursery.
Cette Nursery est en voie de construction, elle aura une assise en pierre et les murs en paille ! C'est donc un environnement on ne peut plus écolo!
 
Le territoire sera composé d'un hectare et demi, c'est le logement des cochons et pour se faire les pattes ils disposeront des parcours d'ovins, caprins qui sont des espaces en nature de sous-bois pour lesquels une convention est passée entre le propriétaire et l'éleveur.
 
Les cochons seront de race Gasconne, plutôt noir d'aspect, plus petit et plus coureur, il pourra y avoir aussi des porcs des Cévennes plutôt rose d'aspect.
 
Les apports en nourriture seront, du petit lait, en provenance du troupeau caprin voisin, de céréales, orge et pois céréalier. L'orge bio est de Baudinard dans le Var ce qui signifie que le transport se fera par tracteur, le chargement et déchargement aussi, avec toutes les difficultés que l'on peut imaginer. Le reste des céréales sera livré en provenance d'une société qui pourra remplir sans difficulté les silos que Mathieu va installer.
 
L'abattage se fera à Digne, la découpe aussi.
 
Pour notre Amap, il sera proposé un questionnaire sur lequel nous devrons cocher les pièces de viande que nous aurons choisies. Avant la livraison nous serons, parfois amenés à modifier notre commande en fonction des possibilités de l'éleveur. Par exemple il ne peut y avoir plus de rôtis que ce que peut en fournir un cochon. Dans ce cas un rééquilibrage sera proposé.
 
L'élevage commencerait en mars 2008 avec une famille de porcins, mâle, femelle et des petits cochons qui seront engraissés durant une période de 10 à 14 mois. Quoi qu'il en soit ce projet ne pourra être mené à terme qu'en début 2009. Nous aurons le temps de réfléchir. Un point sera fait dans deux mois, en janvier 2008.

Publié dans CONTRATS

Commenter cet article